Mardi 7 avril

Aujourd’hui à Saint-André

Travaux du jour

Jour sans vent, j’ai donc pu terminer le semis dans le jardin italien.

Comme promis, voici la composition des deux mélanges utilisés.

« Gazon » : Cynodon dactylon ; Festuca arundinacea (Fétuque élevée) ; Poa pratensis (Pâturin des près) ; Achillea odorata (Achillée odorante) ; Trifolium fragiferum (Trèfle fraise).

Prairie fleurie : Antirrhinum majus (Muflier) ; Callistephus chinensis (Reine marguerite) ; Centaurea cyanus (Bleuet des champs) ; Consolida regalis (Pied d’alouette) ; Cosmos bipinatus (Cosmos) ; Eschscholzia californica (Coquelicot de Californie) ; Gypsophila elegans (Gypsophile élégante) ; Iberis umbellata (Iberis en ombelle) ; Lobularia maritima (Alysse maritime) ; Nigella damascena (Nigelle de Damas) ; Saponaria vaccaria (Saponaire des vaches) ; Silene coeli-rosa / viscaria oculata (Silene visqueux).

Ces très beaux mélanges sont composés par la société Phytosem, installée à Gap, qui nous avait déjà fourni les semences l’an dernier (pour en savoir plus : Site de Phytosem)

Le semis (avec Olivier Messiaen… merci à Marie Viennet qui a fait la vidéo !) et l’arrosage automatique en fonction !

Musique au jardin

Aujourd’hui, Les Années de pèlerinage de Franz Liszt (1811-1886).

Deux extraits :

Les cloches de Genève (Nocturne) (Quasi Allegretto — Cantabile con moto — Animato — Più lento), pièce qui clôture le recueil Première année : Suisse (S 160).

Les jeux d’eau à la Villa d’Este (Allegretto), quatrième pièce du recueil Troisième année : Italie (S 163). Elle est ici interprétée par Claudio Arrau : l’enregistrement n’est pas fameux, l’image non-plus, mais c’est Arrau ! Une merveille.